logo

Too Hot To Stop – The Bar-Kays

Le 9 septembre est la date anniversaire de la naissance d’Otis Redding, il aurait eu 73 ans. Otis Redding meurt à 26 ans dans un tragique accident. Le 10 décembre 1967, son avion personnel s’écrase dans le Wisconsin. A bord, il n’est pas seul, il est accompagné par ses musiciens, le groupe The Bar-Kays du prestigieux label Stax Records. Survivent à l’accident Ben Cauley et James Alexander, qui lui n’était pas dans l’avion. Alors plutôt que de choisir un titre d’Otis Redding pour lui rendre hommage, j’ai préféré m’intéresser aux Bar-Kays. C’est la petite musique du lundi qui va bien !

Un an après l’accident, Ben Cauley et James Alexander décident de reformer le groupe avec de nouveaux musiciens : Harvey Henderson, Michael Toles, Ronnie Gorden, Willie Hall. The Bar-Kays auront un certain succès en tant qu’instrumentistes. Ils collaborent avec un certain nombre d’artistes signés chez Stax Records notamment avec Isaac Hayes sur Hot Buttered Soul et Shaft. L’arrivée d’un nouveau lead vocal, Larry Dodson et la sortie en 1971 de Son of Shaft vont leur permettre une reconnaissance en tant que groupe.

Les prestations scéniques du groupe étaient aussi très attendues. Les membres, habillés de costumes bariolés et colorés, déployaient une certaine énergie funky. Le concert filmé de Wattsax de 1972 donne un excellent aperçu de cet aspect très festif du groupe (je vous conseille vraiment de jeter un coup d’oeil à la vidéo !).

Malgré une carrière mouvementée, The Bar-Kays font partie des groupes pionniers de la funk et continuent à se produire dans divers festivals.

Pour la petite histoire et pour expliquer le choix du titre, en 1976, le groupe sort l’album Too Hot to Stop qui leur fait connaître le succès international ; le tube du même nom fait partie de la bande-originale de Superbad (2007), un film que j’adore dans lequel j’ai découvert Jonah Hill, Michael Cera et Emma Stone. On entend beaucoup de gros mots, on parle beaucoup de sexe mais c’est surtout et avant tout une jolie histoire sur l’amitié.


 Pour aller plus loin :



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *