logo

gggggrrrrr… Maxwell

Aujourd’hui, je suis vraiment contente de mon choix pour la petite musique du lundi qui va bien ! J’ai plaisir à retrouver un artiste qui avait disparu de la scène musicale depuis 7 ans. Le chanteur Maxwell est enfin revenu le 1er juillet avec la sortie de son second opus de sa trilogie, Black Summer’s Night ; et le moins qu’on puisse dire c’est que ça en valait la peine d’attendre. Je redécouvre le charme de sa voix si envoutante. Maxwell chante une néo-soul qui nous enveloppe de sensualité…. ooouhhh… Ses compositions sont élégantes, soignées, justes. Il a voulu faire de cet album une production rafraîchissante et différente. Dans une interview, il livrait le sentiment suivant : « I’m so hyped about the new album coming out, which is so exciting for me, because it’s fresh and it’s different, but it is what I do. It doesn’t make you feel like, oh, yeah, that’s going to come out in 1996. You’re not going to feel that. At least I hope you don’t. » Pour ma part, l’album répond à ses attentes. J’espère qu’il aura la bonne idée de faire une tournée en Europe pour de belles retrouvailles avec son public.

Les deux titres se prêtent particulièrement à la chaleur d’été… Il y a de l’amour, du romantisme, qué calor….

 Il faut savoir que Maxwell a commencé très tôt dans la musique. Cette année son premier album, Urban Hang Suite fête ses 20 ans. Un opus que j’ai écouté en boucle, je découvrais une voix hors du temps, comme sortie de l’univers Motown. Certains se souviendront peut-être de ce morceau funky Ascension qui a contribué à la notoriété de Maxwell. Le titre se classe à la 36e place du hot 100 américaine et est certifié Or avec plus de 500.000 ventes.


Sources et pour aller plus loin :



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *